DR BRAHIMA FOMBA À PROPOS DES FUTURES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES : « Comment peut-on se focaliser sur la date de la présidentielle du 22 mars 2022 alors que les Maliens ne se sont pas mis d’accord sur les réformes électorales qui en sont le préalable ? »

Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU interpelle les autorités maliennes : « Il faut accélérer l’application des réformes électorales et respecter le calendrier ambitieux de 18 mois qui a été fixé pour la transition »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct